Crédits: DR

Au Nigeria, les jeunes entrepreneurs dans le domaine de la technologie vont bénéficier d’un accompagnement de taille. Un laboratoire d’innovation est annoncé en leur faveur pour leur apporter des solutions innovantes à l’industrie.

“Thehatch”, ce sera le nom de ce labo d’innovation. C’est une initiative du leader en intégration de systèmes en Afrique subsaharienne, Inlaks.

« La plupart des startups technologiques n’ont pas l’expérience nécessaire pour atteindre les clients qui achèteraient leurs solutions. Nous avons donc pour objectif de tenir ces startups par la main et de les amener plus haut, tout en assurant l’interface avec certains de nos clients et partenaires mondiaux, et de tirer ainsi parti des opportunités possibles”, a expliqué Femi Adeoti, directrice générale des opérations pour l’Afrique à Inlaks.

Le laboratoire d’innovation est destiné à créer, à adapter et à créer un environnement stimulant pour les nouvelles entreprises Fintech en assurant des conditions de concurrence équitables pour les idées technologiques nationales. Cet établissement devra garantir une pénétration facile sur le marché de la Fintech avec des ressources importantes, de la formation, des finances et des sphères collaboratives pour fournir les meilleures solutions Fintech.

Le lancement du laboratoire innovant Thehatch va débuter par un défi du hackathon, “Façonner l’avenir de l’assurance”, visant à développer des solutions technologiques permettant de résoudre des problèmes majeurs dans le secteur de l’assurance. L’événement va rassembler 100 participants, soit 20 équipes d’innovateurs, chargés de développer des solutions commerciales et techniques innovantes pour le secteur des assurances.

Les participants intéressés peuvent s’inscrire et le portail sera ouvert aux candidatures à partir du lundi 10 juin et fermera le mercredi 3 juillet pour la sélection des équipes.