Rolande Konou, Manager adjoint à Minodoo

De jeunes togolais regroupés au sein de la startup “Minodoo” ont organisé à Lomé, des séances de formation axées sur le numérique et la décentralisation. Ils étaient une vingtaine, ces jeunes spécialisés dans le développement d’applications numériques de différents aspects à voir leurs capacités renforcées au cours de trois jours de travaux.

Placé sous le thème “l’innovation technologique au service de la décentralisation”, l’initiative qui a le soutien de l’ambassade des Etats-Unis au Togo a permis à ces jeunes de travailler sur des solutions d’innovations technologiques au service du processus de décentralisation engagé par le gouvernement togolais.

« Nous avons pensé travailler sur la décentralisation parce-que nous trouvons que c’est un sujet très important aujourd’hui pour la nation togolaise dans la mesure où les 116 communes qui sont créées doivent être outillées pour être à la hauteur des enjeux d’urbanisation et de démocratie galopante et donc il leur faudra des outils technologiques de pointe qui puissent leur permettre d’y arriver », a dit  Rolande Konou, Manager adjoint à Minodoo.

« L’une des plus grandes priorités de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo est de renforcer les institutions démocratiques au Togo. Le processus de décentralisation représente une étape historique dans l’expansion de la démocratie locale et nous croyons que la technologie pourra aider les 1500 élus locaux à rendre des services de qualité aux populations à la base », a déclaré Mike Pryor, Directeur des affaires publiques à l’Ambassade des Etats-Unis au Togo.

Voltic Togo