Dr Achille Kouawo, techno-pédagogue / crédits photo:Kekeli Lab

Le Togolais Dr Achille Kouawo, techno-pédagogue croit fort en la nécessité d’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les outils pédagogiques au Togo. il l’a fait savoir à BBC Afrique alors qu’il intervenait sur Kekelithèque, une bibliothèque virtuelle au Togo.

Pour cet enseignant-chercheur à l’Institut national des sciences de l’éducation à l’université de Lomé, l’intégration des TIC dans l’éducation au Togo ne devrait plus être un choix mais une nécessité pour espérer avoir de l’évolution dans l’éducation en Afrique et au Togo.

Selon Dr Achille Kouawo, il n’est plus possible de former des élites sans avoir recours aux  TIC car précise-t-il, ne pas les adopter, c’est former des experts de demain avec des outils de l’antiquité.

« On ne peut plus continuer à former les structures ou l’élite africaine en les obligeant à faire des tâches redondantes et toujours à la main », a-t-il martelé.

« La nécessité pour nous est de maitriser leur niveau de techno connaissance sur ces outils afin de pouvoir proposer des offres de formations qui tiendront compte de l’évolution actuelle de la société », a renchéri cet auteur d’un article sur la “techno-connaissance des enseignants du secondaire à partir de l’expérience de Kekeli Lab.

Mais, pour une meilleure association des TIC à l’éducation, précise-t-il, il va falloir une parfaite maitrise et une connaissance de ces outils par les enseignants, d’où la nécessité rappelle-t-il, d’une formation à l’endroit des enseignants.

Pour lui, il est évident que c’est lorsque les enseignants seront formés qu’ils peuvent voir tout l’apport de ces technologies dans la qualité des cours qu’ils donnent.