Clarisse Agbegnenou, la franco-togolaise qui porte haut les couleurs de la France au judoka a décroché son quatrième titre mondiale. C’était le mercredi 28 août 2019, à Tokyo au Japon.

Il s’agit d’une victoire décrochée après plus de 11 minutes de combat acharné en cette finale.

Agbegnenou dépasse désormais le trio tricolore composé de Lucie Décosse, Gévrise Emane et Brigitte Deydier, chacune titrée à trois reprises.

Cette victoire vient sans nul doute réconforter et repositionner la vice-championne olympique 2016, aussi quadruple championne d’Europe pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo.

Clarisse Agbegnenou a atteint les demi-finales en expédiant deux de ses premiers combats en moins de quinze secondes  et le troisième en à peine plus d’une minute.

Quatre jours après le début de la compétition dans l’illustre Nippon Budokan, l’équipe de France tient enfin sa première médaille de la semaine tokyoïte.

Selon la jeune judoka, ça n’était pas facile. ‘’ Je ne lâche pas même quand c’est dur’’, a- t- elle affirmé.

‘’Aux jeux, je sais à quoi m’attendre’’, a laissé entendre la Clarisse Agbegnenou. ‘’C’est bien d’avoir une bonne préparation, surtout mentalement’’ a ajouté la vice-championne.

D’après elle, les sept minutes de golden score sera une histoire de sa vie.

Rappelons que la judoka Clarisse Agbegnenou a été couronné en 2014, 2017 et 2018.