L’Afrique fait face aux besoins de financement croissant pour assurer son développement. Une rencontre s’est tenue le mardi 04 octobre 2014 à Lomé, organisée par la fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF). Il s’agit d’un atelier de mobilisation des ressources financières afin de mieux générer un développement durable en Afrique..

En 23 années d’activités, la fondation a pu appuyer 45 pays africains a indiqué le secrétaire exécutif Emmanuel Nnadozie. Pour le président du conseil de l’ACBF, Pr. Kako Nubukpo (Photo), ” l’analyse approfondie de la situation financière par la fondation, ses défis et opportunités s’imposent en vue de l’élaboration des stratégies pour une mobilisation plus accrue des ressources“. La fondation est à la recherche  250 milliards de francs Cfa pour assurer le renforcement des capacités pour le développement du continent noir. Et c’est la raison de la réunion de Lomé a fait observer le professeur Kako Nubukpo.

Soulignons que l’ACBF s’est assigné comme mission de renforcer durablement les capacités humaines et institutionnelles pour la croissance, la réduction de la pauvreté et la bonne gouvernance en Afrique.

Voltic Togo