En 2018, Google avait lancé les « .new ». Ces extensions fonctionnent comme des raccourcis vers certains de ses services. Un an plus tard, Google ouvre le .new à tout le monde.

Tout le monde pourra désormais réserver son nom de domaine en .new, et ainsi proposer un shortcut de ce type pour accéder plus simplement à ses services. De quoi déclencher des réflexes chez les internautes et lancer un vrai effet de mode.

Il faut toutefois être logué pour que cela fonctionne. Si c’est généralement le cas avec un compte Google, la manipulation sera sans doute moins fluide avec un service que vous n’utilisez pas de manière multi-quotidienne. L’utilisation de ces .new devrait donc être majoritairement faite par des services « star ».

Les domaines devront tous être sécurisés en HTTPS. Les marques peuvent déposer leurs demandes jusqu’au 14 janvier prochain, les particuliers auront accès au dépôt à partir du 2 décembre. Les prix n’ont pas encore été précisés.

Avec BDM