Image: DR

WhatsApp tente une fois de plus de faire accepter à ses utilisateurs sa nouvelle politique de confidentialité, cette fois sans provoquer de panique. Les utilisateurs ont jusqu’au 15 mai pour approuver la nouvelle politique de confidentialité. A défaut, l’application leur deviendra inutilisable.

Si les utilisateurs n’acceptent pas les nouvelles conditions d’ici le 15 mai, alors pendant une courte période, ces utilisateurs pourront recevoir des appels et des notifications, mais ne pourront pas lire ou envoyer de messages depuis l’application “, a indiqué WhatsApp à TechCrunch.

Selon TechCrunch, cette “courte période” durera quelques semaines. On ne sait pas exactement ce qui arrivera aux utilisateurs après ce délai, mais le Centre d’aide indique que la politique de WhatsApp concernant les “utilisateurs inactifs” s’appliquera après le 15 mai. La politique de WhatsApp concernant les comptes inactifs est qu’ils sont “généralement supprimés après 120 jours d’inactivité.”

WhatsApp a annoncé le 18 février 2021 qu’elle allait progressivement redemander aux utilisateurs de consentir à sa nouvelle politique de confidentialité, ce qui avait provoqué un scandale sur la protection de la vie privée en janvier dernier et poussé de nombreux utilisateurs vers les applications de messagerie rivales Signal et Telegram.

L’application de messagerie envisage expliquer les détails de la mise à jour dans une bannière intégrée à l’application, qui dirigera les utilisateurs vers une explication complète des changements. Cette nouvelle stratégie est radicalement opposée à celle de janvier, quand WhatsApp avait envoyé une notification qui semblait poser un ultimatum aux utilisateurs : soit accepter la nouvelle politique, soit perdre l’accès à l’application.

Le délai initial était fixé au 8 février, mais il a été prolongé jusqu’au 15 mai, suite à la réaction des utilisateurs.

Avec BusinessInsider

Voltic Togo