Two men pose with smartphones in front of a screen showing the Telegram logo in this picture illustration taken in Zenica, Bosnia and Herzegovina November 18, 2015. REUTERS/Dado Ruvic - GF20000065725

Le bug des applications de messagerie WhatsApp, Facebook et Instagram, le mercredi 3 Juillet 2019 a emmené bon nombre de Togolais à rechercher d’autres moyens de communication. Parmi ceux-ci, Telegram, une application propulsée par des Russes pour contourner la censure.

Cette application qui récemment était peu connue des Togolais, malgré les opportunités diverses qu’elle offre, est devenue en moins de 24 heures, une appli de secours pour maintenir la communication dynamique avec les autres.

C’est le cas de Chimène Ayivi, secrétaire de direction, qui en manque de communication a fait recours à l’application.

« J’ai déjà entendu parler de cette application mais je ne me suis jamais intéressée. Il a fallu qu’un de mes amis me le rappelle pour que je m’y mette aussi» a-t-elle confié à Africa rendez-vous,

Pour d’autres, cette panne technique de WhatsApp était l’occasion pour découvrir encore plus les fonctionnalités de Telegram.

« J’ai Telegram sur mon portable depuis mais je ne l’utilise pas habituellement. C’est quand la panne est survenue que j’ai pris le temps de découvrir les multiples fonctionnalités et les avantages de cette application », raconte Jérôme N’soukpo, comptable de son Etat.

Telegram est une application de messagerie web avec laquelle les utilisateurs peuvent échanger des messages, images, vidéo et documents.

Les Togolais, en majorité, utilisent les applications de messagerie pour maintenir la communication entre eux.