Le délai imparti pour l’identification des abonnés aux services de communications mobiles est prorogé au 29 Octobre 2021 à minuit. C’est une décision de l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), de concert avec les opérateurs de téléphonie mobile.

L’ARCEP explique cette décision par l’afflux des populations dans les agences, à l’approche de l’échéance, au mépris des règles de distanciation sociales prônées par le gouvernement. “Afin de permettre à nos populations de se conformer, dans la sérénité, aux formalités d’identification, ainsi qu’à l’esprit de l’Arrêté (du 29 avril 2021 limitant le nombre maximum de cartes SIM ndlr), l’Autorité de régulation a jugé nécessaire de rallonger le délai afin de désengorger les agences”, peut-on lire dans un communiqué de presse dont copie a été envoyée à Africa rendez-vous.

Cette mesure, avait précisé Kadiri Ouro-Agoro, directeur juridique et de la protection des consommateurs de ARCEP, devra aider à dissuader la vente de cartes SIM à la sauvette et éradiquer le phénomène d’acquisition de puces pré-activées dans la rue.

Mais, est-ce un réel report? L’ARCEP avait déjà fixé le 29 octobre comme délai aux Togolais pour se limiter à 3 numéros, au cours d’une rencontre avec la presse en juillet 2021.

Voltic Togo