Les discussions entre le gouvernement et les responsables de la STT (Synergie des travailleurs du Togo) sont dans l’impasse. Les travailleurs veulent durcir le ton mais bien avant ils préfèrent aller se “doper” à l’intérieur du pays.

Selon les responsables de la STT, les dernières discussions tenues avec le gouvernement le vendredi 14 Juin dernier, n’ont rien donné de concret. “Aucune avancée n’a été observée”, confie Nadou Lawson, la coordinatrice de la STT.

Le ton risque de changer dan sles prochains jours, a-t-on appris de sources proches de la STT. Mais bien avant, les responsables de la STT préfèrent aller se “doper” à l’intérieur du pays avec des réunions de prise de contact.

A en croire Dr. Gilbert Senyo Tsolenyanou, la STT va poser ses valises le samedi 22 Juin dans les villes telles Aného, Sokodé, Kpalimé, Atakpamé, Dapaong pour mieux discuter avec la base.

Selon Nadou Lawson, cette mini tournée permettre de “mesurer la détermination des travailleurs par rapport aux prochaines décisions”. De retour de cette tournée, la STT prévoit une autre assemblée générale à Lomé afin de rendre compte et d’officialiser la démarche à venir.