António Guterres, Secrétaire Général de l'ONU

Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations-unies (ONU), António Guterres demande aux pays développés d’augmenter les recettes fiscales en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

« L’aide au développement reste essentielle en particulier pour les pays les plus pauvres, cela exige également que la communauté internationale fasse beaucoup plus pour lutter contre l’évasion fiscale, le blanchiment d’argent et les flux financiers illicites qui sapent cet effort », a affirmé António Guterres. Selon lui, ces mesures à elles seules, peuvent suffire à financer les services publics essentiels à la réalisation des objectifs de développement durable dans certaines économies de marchés émergentes.

Il a également demandé à ce que soit amélioré l’accès des femmes et des micros, petites et moyennes entreprises au financement car selon lui, les nouvelles technologies ainsi que les institutions et marchés financiers ont un grand potentiel pour élargir l’inclusion financière et faciliter l’investissement.