Ghana Port

Lomé et Accra vont s’interconnecter. C’est via le “First port duty” en faveur des systèmes informatiques des deux pays.

Le projet est initié par la Ghana Revenue Authority (GRA), l’administration du Ghana chargée de l’évaluation, de la collecte et de la comptabilisation des recettes fiscales au Ghana. Elle joue le rôle de l’Office togolais des recettes (OTR) au Togo. Le projet sera mis en route avant la fin 2018.

A en croire Dr Mahamadu Bawumia, vice-président de la GRA, le projet va permettre aux pays voisins d’avoir leurs représentants dans les ports du Ghana notamment pour faciliter dit-il, la libre circulation des marchandises et une meilleure traçabilité.

Le Togo étant l’un des pays limitrophes du Ghana à part la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso devra en bénéficier.

Dans cette perspective, les premiers responsables des deux régies financières du Ghana et du Togo ont eu une séance de travail à Lomé, le 16 Août 2018.

A en croire Accra, le système va fonctionner dans le double sens et les marchandises en provenance d’autres pays pour le Ghana seront aussi bien suivis pour mettre fin, apprend-t-on, à la fraude et le non-paiement par certains opérateurs économiques de la taxe indue.

Voltic Togo