Les responsables de l’ITIE – Initiative pour la transparence dans les industries extractives,  ont organisé avec le Gouvernement togolais et la Banque mondiale un atelier de Concertation des Partenaires Techniques et financier. La rencontre s’est déroulée à Lomé, le vendredi 17 janvier 2014. Les travaux ont été sous la conduite du Premier ministre togolais Séléagodzi Arthème Ahoomey-Zunu (photo), président du Conseil national de supervision de l’ITIE-TOGO.

Le Togo est promu pays conforme à la Norme ITIE avec le label de pays de référence. Ainsi, il a été élu pour siéger au Conseil d’Administration international de l’ITHE et a reçu le “Trophée de cristal”, prix de la présidence pour la meilleure communication.

Ce nouveau statut acquis le 22 mai 2013, implique de nouveaux défis qui appellent les organes de mise en œuvre du processus et des différentes parties prenantes, conformément au nouveau plan de travail adopté par le groupe multipartite de mise en œuvre du processus au Togo pour couvrir la post conformité allant de janvier 2014 à décembre 2016.

C’est donc autour de cela que s’est focalisé l’atelier de vendredi qui a servi à lancer la deuxième phase de mise en œuvre du processus ITIE au Togo, la phase de la Conformité à la Norme ITIE.

« Le Togo veut innover à travers le plan d’action du processus. Le Togo a financé ce plan d’action à hauteur de 55%. Le montant, cette fois ci élevé, nous avons sollicité l’appui des partenaires techniques et financiers, les industries extractives, des ambassades et de la société civile », confie le Coordonnateur national Didier K. Agbémadon.

A en croire Dr. Brigitte Bocoum, expert de l’ITIE à la Banque mondiale, le but de l’ITIE est de permettre la transparence dans les industries extractives. L’appui recherché des partenaires permet de mobiliser les ressources complémentaires explique-t-il, va  permettre de couvrir toutes les rubriques du plan d’actions, notamment les rubriques dont les ressources de financement ne sont pas encore identifiées en dehors de la contrepartie de l’Etat et des contributions de la Banque mondiale et de la Banque Africaine de Développement.

L’ITIE est mise en place depuis 2002 aux USA. Le Togo est devenu candidat depuis le 19 octobre 2010.

Voltic Togo