La banque centrale du Ghana (BoG) a rejeté la licence de 347 sociétés de microfinance et de microcrédit. Ceci pour des problèmes de solvabilité.

Selon les informations communiquées par la banque, seulement 137 sociétés de microfinance et 31 de microcrédit sont en situation régulières et peuvent continuer par opérer dans le pays.

A se fier au communiqué, la révocation des licences de ces institutions s’inscrit dans la démarche de supprimer les institutions insolvables et dormantes qui n’ont aucune perspective raisonnable de réhabilitation et qui ont refusé l’accès des déposants à leurs dépôts.

“Par la révocation de ces licences, la Banque du Ghana cherche à protéger la stabilité du système financier et protéger les déposants concernés’’, peut-on lire dans le communiqué.