Le Togolais Yao Dossa Tadényo lauréat du prix Abdoulaye Fadiga en 2014

La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) a lancé l’appel à candidatures du prix Abdoulaye Fadiga pour la promotion de la recherche économique, édition 2020.

Ce prix d’une valeur de 10 millions de francs CFA, vise à contribuer au développement des activités de recherche au sein de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), à travers un cadre de collaboration étroite avec les chercheurs et le monde universitaire.

Il récompense un travail de recherche original portant sur un sujet d’ordre économique, monétaire ou financier qui présente un intérêt scientifique avéré pour les Etats membres de l’UEMOA et pour la BCEAO.

Peuvent postuler à cet acte de candidature, les chercheurs ressortissants de l’un des 8 Etats membres de l’UEMOA notamment, le Bénin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et le Togo. Les candidats peuvent résider ou non sur le territoire de l’union et âgés de 45 ans au plus, au 31 Décembre 2020.

Les domaines réservés pour ce travail de recherche sont entre autres, l’examen de questions macroéconomiques relatives aux finances publiques, l’endettement public et la coordination entre politiques monétaires et budgétaires, les préoccupations relatives à l’intégration économique régionale, en particulier les conditions de validité des unions monétaires en Afrique de l’Ouest. L’analyse de questions relatives à l’emploi, la croissance économique et  la stabilité des prix dans les pays en développement sont des sujets qui intéressent.

Le travail de recherche peut être présenté personnellement ou en équipe et le délai limite de soumission des dossiers de candidature est fixé au 31 Juillet 2020 au plus tard.

Pour rappel, deux Togolais ont déjà remporté ce prix, il s’agit de Vigninou Gammadigbe et 2018 et Yao Dossa Tadényo en 2014.