Image: DR

La microfinance Lumen n’existe plus au Togo. Elle est enterrée le 15 janvier 2020. C’est à la faveur d’un arrêté, du ministre togolais des finances et de l’économie, Sani Yaya, portant retrait d’agrément à la caisse d’épargne et de crédit Lumen.

A se fier aux termes de l’arrêté, l’agrément est retiré pour cause de manquements graves et répétés aux dispositions de la loi caractérisés notamment par la signature d’un contrat de cession d’agrément dans le but de couvrir les opérations de collecte de dépôts et d’octroi de crédits que la société SITSOPE SARL effectuait sans autorisation.

Pour le ministre Sani, un liquidateur devra être nommé et, la CEC Lumen est radiée du registre des systèmes financiers et décentralisés.

La presse nationale togolais avait fait des responsables de Lumen qui auraient pris la clé des champs avec plus de 500 millions de Francs Cfa.

En 2018, des agents de la Cellule d’appui et soutien aux institutions mutualistes épargnes et crédits (Casimeg) auraient remarqué, lors d’un contrôle, un trou de plus de 300 millions de francs Cfa et fait des recommandations pour faire remonter la pente mais, le gouffre s’est révélé encore plus béat.

Lumen, c’est plus de 250 mille épargnants.