La Communauté électrique du Benin (CEB) perd le monopole exclusif dont jouissait depuis 1973 pour l’achat de l’énergie électrique au Bénin et au Togo.

Un projet de loi adopté en conseil des ministres, le 02 septembre 2015, ouvre la voie à une libéralisation du marché de l’énergie.

Le texte indique que ” les dispositions de  l’accord international portant code bénino-togolais de l’électricité qui consacre la CEB en tant qu’acheteur unique de l’énergie au Togo et au Bénin, sont supprimées “.

L’adoption de ce texte ouvre ainsi , le marché de l’énergie à la concurrence  dans les deux (2) pays “, précise le communiqué ayant sanctionné le conseil des ministres.   Cette mesure répond ” à la demande en énergie en forte croissance au Togo et au Bénin en diversifiant les sources d’approvisionnement “, a déclaré Guy Madjé Lorenzo, le ministre de la communication.

Le projet de loi met la législation togolaise en phase avec la réforme du sous-secteur de l’électricité dans la sous région, a-t-il souligné.

La CEB conservera quand même l’exclusivité des importations pour ses propres sources de production et au transport.

 

Voltic Togo