Le bureau de l’Assemblée nationale,  » sur instruction du chef de l’Etat » a entamé ce 8 Avril 2024, une tournée de deux jours, dite « d’information et d’écoute des populations sur la révision de la Constitution ». 1h30, c’est le temps imparti, à chaque délégation pour « convaincre » sur la nouvelle constitution qui fait polémique, en attente de promulgation par Faure Gnassingbé.

A se fier au programme, des équipes iront à la rencontre des populations pour leur expliquer le fond de ce changement à la cinquième République. De la préfecture des Lacs jusque dans le Kpendjal, les parlementaires auront à échanger avec des chefs traditionnels et des groupes organisés.

Des messages « non authentifiés » qui circulent sur WhatsApp font cas de la participation à certaines rencontres de Conseillers municipaux, de jeunes représentants d’Associations, de femmes représentantes d’associations et du Président Communal de Développement à la Base.

Ces échanges ne devront durer qu’une heure et demi.

Le vote de cette nouvelle Constitution est décrié par une grande partie de la population togolaise. L’opposition appelle à des manifestations de rue, les 11, 12 et 13 Avril 2024.

Voltic Togo