Loukoumanou Boukari, Conseil en propriété industrielle

Au 7ème jour de la foire “made in Togo”, une conférence s’est appesantie sur l’appellation made in Togo. D’entrée de jeu, Loukoumanou Boukari, Conseil en propriété industrielle, a fait une clarification entre le concept et le label “made in Togo”
«Un label “made in Togo”, c’est l’état qui doit le créer et mettre en place une structure de gestion avec des critères bien définis pour qu’on appose le label made in Togo sur un produit» , a réagi Loukoumanou Boukari, avant d’ajouter « tant que ce n’est pas comme ça, pour moi il n’y a pas encore un label “made in Togo”».

Pour qu’un produit soit labellisé, il doit répondre à des normes de qualité préétablies. Un label ne donne pas forcément une valeur au produit mais permet de le localiser et de le rendre plus compétitif, a-t-il conclu.

James Agbodjan-Prince, Coordonnateur technique national du programme qualité Afrique de l’Ouest, a entretenu l’assistance sur les normes et la qualité. Cet expert en qualité a conseillé aux jeunes de prendre connaissance des exigences dans leurs secteurs respectifs afin que leurs produits puissent avoir la marque de conformité. Un sésame pour l’exportation, a-t-il laissé entendre.

La nécessité de protéger sa marque a aussi été évoqué ainsi que l’hygiène des produits surtout agroalimentaires.

Voltic Togo