Jean-Claude Dick, Coordinateur du festival

“Connais-tu mon pays le Togo”? La question semble bien lourde pour en trouver une réponse. Mais elle est le point central d’un festival qui s’annonce pour faire redécouvrir le Togo culturel. Le lancement officiel a été fait samedi 1er Avril, au bord du Lac Togo, à Agbodrafo, environ 35 Km au sud-est de Lomé.

Le festival, prévu du 26 Avril au 1er Mai, se veut un rendez-vous du donner et du recevoir, un véritable cadre de partage de connaissance sur les richesses culturelles que regorge le Togo. Il vise à aider les jeunes élèves et les populations à s’approprier leur histoire et en faire un outil de développement.

Cette édition, à en croire le coordinateur Jean-Claude Dick, va se focaliser sur le canton d’Agbodrafo et des localités avoisinantes.

Le festival ne sera pas fait que d’histoire ou contes mais de défilé de mode, de ballade culinaire, de tournoi de foot, de projection de film, de danses et de concours de chants chorale.

Nous avons intérêt à retourner à la maison

L’histoire des différentes localités sera racontée, passée au peigne fin, pour que les Togolais puissent se l’approprier. Ceci est parti du constat selon lequel, nombreux sont ces Togolais qui n’ont aucune connaissance sur l’histoire de leur pays, de leur ville, village et même le nom qu’ils portent.

Nous avons intérêt à retourner à la maison” a lancé ironiquement Jean-Claude qui se fait désormais appeler Latékoé. Il n’a pas caché son désarroi vis-à-vis de cette complaisance de ses compatriotes à négliger les noms authentiques au profit des “noms importés”.

Ce n’est donc pas anodin que le festival démarre la veille de la commémoration du 57ème anniversaire de l’accession du Togo à la souveraineté internationale. rendez-vous donc pris au bord du Lac.

Voltic Togo