Le secrétaire général de l’ONU, António Manuel de Oliveira Guterres a rendu hommage aux femmes et a salué le rôle essentiel qu’elles jouent en terme d’aide humanitaire dans le monde. C’était à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire célébrée chaque 19 août.

Selon lui, ces femmes risquent leur vie pour sauver et améliorer l’intervention humanitaire menée face à la violence fondée sur le genre, qui s’aggrave dans les situations d’urgence.

« L’appui aux civils pris au piège dans les situations de crise à la lutte contre les épidémies, les  humanitaires sont en première ligne (…) Par leur présence, elles contribuent à étendre la portée des opérations humanitaires et ainsi à accroître leur efficacité », a expliqué M. Guterres

Pour plus de mobilisation autour des actions menées par ces femmes et également assurer leur sécurité, Antonio Guterres a invité les dirigeants mondiaux, ainsi que toutes les parties aux conflits, à garantir la protection des agents humanitaires, conformément au droit international.

Selon le secrétaire général, les violations du droit international humanitaire et des droits de l’homme doivent faire l’objet d’enquêtes et de poursuites.