Le café restau attaqué au Burkina Faso en Octobre 2017 (archives)

Des troupes ouest-africaines se mobilisent pour fin 2019 si non, début 2020. Ceci, pour mieux lutter contre les groupes jihadistes dans la zone ouest-africaine.

Ces troupes seront envoyées dans 3 pays notamment, le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Selon des informations parvenues à Africa rendez-vous, des chefs militaires des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) y travaillent déjà. Ils devront se réunir à cet effet en Novembre 2019 pour concrétiser les plans.

Avec cette réunion du 11 novembre, les chefs des opérations vont monter de opérations conjointes qui feront intervenir des bataillons sénégalais, ivoirien, et autres sur des théâtres malien, burkinabè et autres“, a laissé entendre Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de la Défense.

La Côte d’Ivoire dispose d’une Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) à Abdjan.”C’est une opération urgente. Nous espérons la monter au plus tard à la fin de l’année ou au début de l’année 2020″, a-t-il déclaré.

Selon M. Bakayoko, si les Etats Africains  ne s’intègrent pas, avec une synergie d’action, les jihadistes auront toujours un coup d’avance.

“Hier c’était le Mali. Aujourd’hui, le Niger et le Burkina-Faso. A qui le tour demain? Il faut qu’on soit ensemble pour apporter une réponse globale”, a souligné le ministre.