Elom Adoboe, jeune Togolais entre désormais dans la grande famille des écrivains. Il a à son actif, l’ouvrage ‘’le prix d’un enfant’’. Il a été dédicacé à Lomé, le 18 mai 2019.

D’après l’auteur, ce roman se veut un récit de vie d’une femme mais qui, en réalité, retrace le parcours de la femme africaine dans sa société. Il peint une réalité africaine vivante. Dans ce roman, se côtoient le social, le culturel, le psychique et le spirituel.

En Afrique, un enfant est un signe de force, un symbole de joie, de paix, de stabilité et d’affermissement du foyer et aussi un sujet d’espoir, de richesse et d’union pour  chaque couple.

« Quand la certitude d’être père ou mère cède la place à l’espérance et quand l’espérance se transforme en doute, alors  le couple amorce la traversée du désert. Les familles s’interrogent. L’homme est interpellé, le doigt accusateur est pointé sur la femme. L’équilibre conjugal s’effrite. Le chagrin s’empare du cœur de la femme, l’homme est sous-pression sociale », écrit Elom Adoboe.