Les Objectifs de développement durable (ODD) et la démocratie participative, sont les deux thématiques abordées par L’ONG “Amis des étrangers au Togo (ADET)”, avec la population de Djagblé et de ses environs, le dimanche 08 juillet 2018.

Le but, de la rencontre qui a eu pour thème “comment réinventer la démocratie”, est de sensibiliser cette population, notamment les couches marginalisées, sur l’importance des ODD et de leur lien avec la démocratie participative.

Dosse Sossouga, le président de l’ADET a fait  noter que la démocratie se décline en quatre principes. “L’égalité, la souveraineté du peuple, l’unicité du gouvernant et du gouverné et la liberté d’expression“, a-t-il martelé. Pour lui, la démocratie en elle même a une connotation d’exclusion car tout  monde n’est pas prise en compte, contrairement à la démocratie participative. “La démocratie participative est l’implication de tout le monde pour un développement durable“, a insisté M. Sossouga.

Il estime que les populations vulnérables, notamment les personnes en situation de handicap, les jeunes en chômage, les personnes âgées, les veuves et orphelins, sont écartées, ce qui constitue une injustice vu l’importance des ODD à endroit des ces couches qui se retrouvent marginaliser.

Pour Emefa Ebobo, la trentaine, résidente à Djagblé, l’initiative est louable car cela lui a permis d’en savoir un peu plus sur les ODD et la démocratie participative.

L’ADET compte poursuivre cet exercice dans d’autres localités du pays.