Jimmy Hope

L’artiste est parti, vive l’artiste. Jimmy Hope le grand rocker africain s’en est allé dans la nuit du 4 au 5 août 2019, à Paris en France. Le monde des mélomanes togolais ou encore africain n’a pas hésité à lui rendre hommage. Parmi eux, le chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé mais aussi, ce passionné de l’écriture Ange M’Rode Fumey. Il partage avec Africa rendez-vous, sa tribune d’hommage.

Jamais aucun nom sur la terre de mes aïeux n’aurait eu autant de significations profondes et n’aurait résumé avec finesse la destinée d’un homme.

SÊ chez moi, renvoie à la DESTINÉE. NA signifie DON et, YA définie LA PAUVRETÉ. En bref SENAYA voudrait rappeler comment la pauvreté rappelle la triste réalité de l’Afrique et de tous ses enfants.

Hope en anglais signifie ESPOIR. J’allais presque ironiser en disant que Jimmy est proche de la phonétique en mina, ma langue maternelle, de la naissance. Un grand artiste et, de belles grandes œuvres écrites, chantées et, dessinées qui se résument en la naissance dans la destinée de la pauvreté des enfants d’Afrique.

Oui, Jimmy, tu as été pour notre génération ce riche talent, cette inspiration infinie et, cet homme simple passionné, absorbé par l’art.

Merci pour ta vie. Merci pour les œuvres laissées par ci et là dans notre belle capitale Lomé et, merci à tes chansons si profondes et rock.

Adieu, grand frère… Adieu, pauvre destinée… Adieu, espoir infini…