Le chef de l’Etat béninois Thomas Boni Yayi s’est rendu à Ouagadougou transmettre un message de soutien au peuple ami et frère au nom des Chefs d’Etats de la sous région. Le numéro1 béninois n’est pas allé de quatre chemins, il promet une “riposte régionale”.

« Ce n’est pas le Burkina seul qui a été frappé. C’est toute une sous-région. Et nous n’allons pas rester les bras croisés. Nous allons réagir et riposter », a-t-il déclaré et d’ajouter aujourd’hui, il faut se demander  « à qui le tour? ».

L’attaque de l’hôtel Splendide et du café-restaurant Cappuccino a fait 29 morts, la plupart des expatriés, intervient à deux mois seulement d’une attaque terroriste au Mali contre l’hôtel Radison blue et qui a fait 20 morts.

Du coup, bon nombre d’observateur ses demandent si ce sera une série d’attaques ou Ouagadougou va siffler la fin de ces menaces terroristes qui sèment une véritable psychose dans la population.

Boni Yayi, rappelons-le était à Ouagadougou au nom de ses homologues de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Voltic Togo