Yao Agbetsè à gauche, avec Dr. Koudaogo OUEDRAOGO, Représentant UNFPA en RCA

Le Togolais, expert indépendant des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en République centrafricaine (RCA), Yao Agbetse, tâte le terrain. Il a effectué du 3 au 12 février 2020, sa première mission dans le pays.

L’objectif de cette mission rentre en ligne droite de son cahier de charge, celui d’évaluer, de suivre et de faire un rapport sur la situation des droits de l’homme en RCA. Il devra ensuite faire des recommandations concernant l’assistance technique et le renforcement des capacités dans le domaine des droits humains.

Cette mission devra aussi lui permettre de mieux évaluer la mise en œuvre de l’accord politique pour la paix et la réconciliation signé à Bangui le 6 février 2019 entre le gouvernement et 14 groupes armés.

Yao Agbetse a eu des échanges avec des chefs de l’opposition, de groupes armés, des diplomates, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en RCA (MINUSCA). Les responsables des agences des Nations Unies basées en RCA, des autorités civiles, des organisations de la société civile et des organisations internationales non gouvernementales en Centrafrique.

La visite de Yao Agbetse fait suite à sa nomination en septembre 2019.

À l’issue de sa visite, il va participera au dialogue interactif de haut niveau organisé par le Conseil des droits de l’homme à sa 43ème session en mars 2020 pour évaluer l’évolution de la situation des droits de l’homme sur le terrain. Un accent particulier devra être mis sur la prévention de la recrutement et utilisation d’enfants dans les conflits armés et protection de leurs droits par la démobilisation et la réintégration.

Loin de rester en ville, Yao Agbetse s’est aussi rendu à l’intérieur du pays pour mieux apprécier la situation qui y prévaut.