La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) va avoir du personnel encore plus qualifié et le Togo va y contribuer fortement. Lomé, la capitale togolaise accueille du 15 juillet au 9 août 2019, avec la formation des formateurs de la police et de la gendarmerie togolaise.

Cette formation, le premier programmé d’une série, est organisée par le Centre régional des Nations unies pour la paix et le désarmement en Afrique (UNREC), l’Institut des Nations unies pour la Formation et la recherche (UNITAR) et l’école de maintien de la paix Alioune Blondin Bèye de Bamako (EMP Bamako),

Ces trente (30) officiers formateurs de la police et de la gendarmerie togolaise qui seront formés, seront chargés de préparer les unités de Police, selon une note parvenue à la rédaction d’Africa rendez-vous.

Le contexte d’une mission de maintien de la paix, le fonctionnement des opérations, l’opérationnalisation du mandat, les procédures d’emploi et usage des armes, les techniques de police à l’engagement avec les communautés sont les thématiques qui leur seront développées.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre d’un appui aux États contributeurs d’unités de police pour les opérations de maintien de la paix des Nations Unies.

A la mission civile de la police de la Minusma comme force militaire, le Togo y a envoyé ses hommes.