Image: DR

Au Mali, une Coalition citoyenne veut aider à relever le défi sécuritaire. “Coalition pour le Sahel” a fait son lancement officiel le 16 juillet 2020, par visioconférence via la page Facebook de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH).

“Coalition pour le Sahel” est un creuset de plusieurs organisations de la société civile malienne qui pensent qu’il fait désormais changer d’approche pour résoudre la crise sécuritaire au Mali.

Des exactions commises soit par des milices, soit par des groupes armés ont conduit à “de graves violations des droits humains, à des atrocités et à des besoins humanitaires criants”, selon les défenseurs des droits de l’homme. La situation a entraîné une méfiance et favorisé le recrutement dans les groupes armés.

“Coalition pour le Sahel” entend faire la promotion des priorités susceptibles appelés “piliers citoyens” et servir de repère pour les réponses à apporter à la crise sécuritaire dans la région du sahel.

Ces Piliers constituent un ensemble d aspects qui permettent de prendre en charge le besoin de protection des populations civiles dans les différents pays du sahel. La sécurité est au-delà des armes et des munitions, il faut la collaboration et la confiance des populations“, a fait savoir Drissa Traoré, coordinateur du programme conjoint Association malienne des droits de l’homme (AMDH) et FIDH.

La Coalition citoyenne pour le sahel entend procéder à des dialogues constructifs et exigeants avec les dirigeants politiques, les décideurs politiques ainsi qu’avec d’autres acteurs pour la gestion de la crise dans cette région.

“Ce sera un cadre collectif et inclusif”, précise la Coalition.

Voltic Togo