Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso va abriter une réunion de haut niveau sur le terrorisme dans le Sahel, le 14 septembre 2019. L’annonce a été faite lors d’une séance de travail tenue au sommet du G7-Afrique à Biarritz en France le 1er septembre 2019.

Cette rencontre qui va regrouper l’ensemble des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), est organisée pour discuter de la lutte contre le phénomène du terrorisme dans la sous-région.

Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré dont le spropos sont rapportés par l’agenceEcofin, affirme qu’au-delà du partenariat évoqué au niveau des pays côtiers comme le Togo, Bénin, Ghana et la Côte d’Ivoire, un travail se fait pour que ces pays participent à la sécurisation et à la lutte contre le terrorisme.

« Nous sommes cinq aujourd’hui, nous nous battons contre le terrorisme avec l’appui d’un certain nombre de partenaires, mais c’est quelque chose qui est susceptible d’extension », a déclaré M. Kaboré qui assimile le terrorisme au cancer qui se métastase pour créer des problèmes impossibles à résoudre.

Le Burkina-faso, depuis le départ forcé de l’ancien président Blaise Compaoré, est secoué par une série d’attentats terroristes.