Le Secrétaire général de l’ONU se félicite de la mise en place d’un gouvernement inclusif en République centrafricaine le 22 mars, conformément à  l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation signé à  Bangui le 6 février.

Le Secrétaire général se félicite du rôle de premier plan joué par l’Union Africaine dans le cadre de l’Initiative Africaine pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine, notamment la conclusion avec succès des consultations qui se sont tenues à  Addis Ababa du 18 au 20 mars, avec l’appui des Nations Unies.

Le Secrétaire général exhorte tous les signataires de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation à  adhérer aux principes convenus, notamment le rejet de la violence et le respect des droits de l’homme et de la dignité humaine. Il exhorte en outre tous les signataires de l’Accord de Paix à  en accélérer la mise en œuvre.

Le Secrétaire général réitère l’engagement continu des Nations Unies d’aider la République centrafricaine et appelle tous les partenaires à  continuer d’appuyer le peuple et le gouvernement de la République centrafricaine dans leurs efforts en vue d’instaurer une paix durable dans leur pays.