Un haut responsable des insurgés islamistes shebab, Ibrahim Ali Adbi, alias Anta-Anta, décrit comme l’un des principaux organisateurs d’attaques suicide du groupe, a été tué lundi dans une frappe lancée par un drone américain en Somalie. L’information est révélée par nos confrères d’Afp. 

Selon nos confrères de l’Agence l’annonce est faite par le ministre somalien de l’Intérieur. “Cet homme a joué un rôle important dans la mort de civils innocents et sa mort va permettre de ramener la paix“, a déclaré le ministre Abdikarin Hussein Guled à Radio-Mogadiscio (publique), affirmant que les services somaliens de renseignement suivaient la trace de ce responsable depuis longtemps.

A en croire nos confrères, le ministre n’a pas donné de précisions sur l’attaque, mais un responsable américain avait confirmé lundi soir à Washington, sous couvert de l’anonymat, que la frappe menée lundi au sud de Mogadiscio l’avait été par un drone américain.

Les Shebabs n’ont pas encore réagit.

Des avions américains sans pilote mènent régulièrement depuis plusieurs années des frappes contre les islamistes en Somalie. La Maison-Blanche avait reconnu en 2011 l’existence d’une base de drones américains en Ethiopie, mais démenti qu’ils soient armés. D’autres sources afforment que la CIA lance des drones depuis Djibouti, pour traquer et éliminer des responsables d’Al-Qaïda dans la région.

La Somalie est plongée dans le chaos depuis la chute du président Siad Barre en 1991.Africardv avec AFP

Voltic Togo