Abdelaziz Bouteflika, le Chef de l’Etat algérien a prêté serment, ce lundi 29 Avril 2014, à Alger. Il entame donc officiellement son 4e mandat, 10 jours après avoir remporté l’élection présidentielle.

Boutef, le président réélu a répété d’une voix faible le texte de serment lu par le président de la Cour suprême Slimane Boudi. Les images de l’évènement ont montré un homme fatigué.

La cérémonie a duré moins d’une heure au total. Abdelaziz Bouteflika a commencé par saluer la garde présidentielle qui défilait à l’extérieur du Palais des Nations, assis sur un fauteuil roulant, habillé d’un costume bleu foncé. Puis, le long d’un grand tapis rouge, il s’est dirigé vers l’intérieur du bâtiment, aidé par le médecin qui l’accompagnait le jour du vote.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=CtP7w6ZOCEY[/youtube]

Abdelaziz Bouteflika a prononcé un très court discours dans lequel il a remercié les Algériens pour leur confiance et les forces de sécurité pour leur travail.

S’il a réussi l’exercice et qu’il est officiellement président, Abdelaziz Bouteflika avait l’air affaibli, il a eu du mal à regarder le public, sa voix était basse et il tournait les pages de son discours avec difficulté. Et puis surtout, le texte qui devait être prononcé faisait plus de 10 pages, le président n’en a lu qu’une seule.

Les partis d’opposition sont unanimes sont unanimes à dire que le président n’est pas en état de diriger le pays.

Africardv avec AFP