Antonio Guterres / crédits photo: lavocedinewyork

“”la paix n’est pas seulement l’absence de guerre” c’est en ces termes que s’est adressé au monde le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, António Guterres à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la paix le 21 septembre 2019.

Le secrétaire général a rappelé qu’il faut cesser de croire qu’on est en paix parce qu’il n’y a pas la guerre.« Ce sont des sociétés résilientes et stables où chacune et chacun jouit des libertés fondamentales et s’épanouit au lieu de devoir lutter pour satisfaire ses besoins », a-t-il indiqué.

Il souligne qu’aujourd’hui, la paix est confrontée à l’urgence climatique, un nouveau danger qui menace leur sécurité, leurs moyens de subsistance et leur vie.

Aussi, le patron onusien a invité tous les pays à prendre des mesures évidentes pour lutter contre les changements climatiques. Il a invité d’ailleurs les populations à exiger de leurs dirigeants ces mesures.

A en croire M. Guterres, ce n’est qu’en unissant les efforts qu’il sera possible de faire de la planète un lieu de paix, de prospérité et de sécurité pour eux et pour les générations à venir.

Dans le but de relever ces défis, Antonio Guterres a convoqué un Sommet Action Climat sur le 23 septembre 2019. Ce Sommet va constituer une étape déterminante dans la coopération politique internationale et va également inciter de vastes mouvement de soutien au cœur de l’économie réelle.