Les chefs d’Etats de la CEDEAO ont réitéré leur détermination et engagement à agir pour un retour au respect de la Constitution au Burkina Faso. Le président Sénégalais Macky Sall  a été désigné par ses pairs pour faciliter la transition.

Le Président sénégalais Macky Sall devra donc accompagner la transition devant aboutir à l’organisation d’élections libres et crédibles au Burkina.

Il va conduire un groupe de contact dont la mission sera de trouver une ” transition conforme aux normes constitutionnelles et acceptable par l’ensemble de la communauté internationale. “

La CEDEAO a également convenu du maintien de la date de l’élection présidentielle prévue pour novembre 2015.

Les mesures de la Communauté visent à aboutir au plus vite à une résolution de la crise politique qui secoue actuellement le Burkina Faso.