La situation au Burundi s’est largement invitée à une réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), à Addis Abéba en Ethiopie. Le ton est bien rigoureux, il n’y aura plus un autre génocide sur le continent africain.

«  L’Afrique ne permettra PAS un autre génocide sur son sol, ont répété les membres du CPS », c’est ce qu’on peut lire sur le compte Twitter du Conseil. «  Un message très clair sort de la réunion en cours du CPS: les tueries au Burundi doivent cesser immédiatement », a ajouté sur le même réseau, le commissaire à la paix et la sécurité de l’UA, Smail Chergui.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon dit craindre une guerre civile.

Selon les informations parvenues à la rédaction d’Africa rendez-vous, la composante est-africaine de la Force africaine en attente (FAA) de l’Union s’apprête pour un déploiement dans le pays. Ceci pour éviter un “remake” de la situation qui s’était déjà produite au Rwanda voisin où un génocide a fait entre avril et juillet 1994, quelques 800.000 morts.

Depuis la réélection controversée du président Pierre Nkurunziza, le pays s’effondre avec des répressions brutales quasi quotidiennes et des corps sans vie retrouvés dans des quartiers de Bujumbura.

Voltic Togo