Les Chefs d’Etats et de gouvernement de l’espace CEDEAO semblent être bien décidés à se doter d’une monnaie commune. La volonté a été réafformée au cours de la dernière session à Dakar. Cette fois-ci, ils tablent sur l’horizon 2020.

Au cours de la session extraordinaire de la CEDEAO, le vendredi 25 Octpbre 2013, les chefs d’Etat et de gouvernement ont réaffirmé leur volonté politique pour la création d’une monnaie unique en Afrique de l’Ouest.

Pour y arriver, des Chefs d’Etat du Niger, Mahamadou Issoufou, et du Ghana, John Dramani Mahama ont été commis pour y travailler. ils recevront aussi l’appui de l’agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest et l’institut monétaire de l’Afrique de l’Ouest. Aussi, les Etats membres, en particulier ceux de la seconde zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (ZMAO), ont été exhortés à prendre toutes les dispositions utiles pour assurer la convergence de leurs politiques macroéconomiques nécessaires à l’opérationnalisation de cette zone monétaire.

En Afrique, les Etats de la CEDEAO sont bien en avance à plusieurs niveaux relatifs à l’intégration régionale même si certaines pesanteurs persistent. L’espace s’est dotée d’un passeport biométrique commun pour faciliter l’échange des biens et des personnes.

La monnaie unique devra donc prendre forme au plus tôt 2020.