Il existe des caches-d’armes au nord-est du Mali. Cette déclaration n’émane passe Bamako mais de Paris qui y a déployé 15000 soldats français.

La révélation a été faite par le ministre français Jean-Yves Le Drian nommant les Ifoghas. Selon ses explications, la découverte a été faite lors d’une “importante opération”.

Cette opération, a-t-il dit, se poursuit et cible des “zones de trafic identifiées et de potentielles zones de cache.

Rappelons que le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda après la déroute de l’armée face à la rébellion à dominante touareg, d’abord alliée à ces groupes qui l’ont ensuite évincée.

Le Mali tente de se reconstituer avec le nord du pays.

Voltic Togo