Faure Essozimna Gnassingbé, Chef de l'Etat togolais

Faure Essozimna Gnassingbé sera le candidat officiel de l’Union pour la république (UNIR). C’est à l’issue d’une réunion avec des cadres du parti, tenue le 7 janvier 2020, à Lomé.

Faure Essozimna Gnassingbé, candidat à sa propre succession, rempile pour un quatrième mandat de 5 ans. La réforme constitutionnelle opérée par une assemblée acquise au parti au pouvoir, le 8 mai 2019, a remis les verrous constitutionnels mais, mis à zéro le compteur pour le chef de l’Etat. Conséquence, Faure Gnassingbé pourra être président du Togo jusqu’en 2030 au moins, et totaliser 25 ans au pouvoir.

“Le militant Faure Essozimna GNASSINGBÉ après avoir écouté la présentation du rapport sur la tournée nationale a accepté avec humilité le choix porté sur lui pour défendre les couleurs du parti UNIR à l’élection présidentielle de Février 2020”, confie un cadre du parti.
« Le souhait des militants, c’est de me voir porter les couleurs de notre parti à l’élection présidentielle de 2020, je les ai remerciés et en toute humilité, j’ai accepté », a déclaré Faure Gnassingbé à des journalistes à l’issue de la réunion.

L’investiture de Faure Gnassingbé intervient à la veille du délai de clôture des dossiers de candidature à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Au Togo, le premier tour des élections présidentielles est prévu pour le 22 février 2020. Une quinzaine de candidats de l’opposition sont aussi en course, à défaut d’un candidat unique.