Le décès à 95 ans de Nelson Mandela, l’ex Président sud-africain, dans la nuit du 5 décembre 2013 à 20 heures à Johannesburg ne laisse pas indiffèrent le monde entier. Le Ghana non plus. L’ancien président ghanéen John Jerry Rawlings s’incline devant la mémoire de l’homme.

En s’inclinant devant la mémoire de Mandela, l’ex Président ghanéen a déclaré que le monde a perdu non seulement un homme d’État mais aussi une grande figure de la sincérité dans les relations mondiales.

Du rappel de ses multiples rencontres avec Mandela, Rawlings écrira que l’illustre disparu est un « homme d’une grande élégance spirituelle ». Il estime que Mandela a été une énigme mais aussi une icône d’une véritable réconciliation.

« J’ai eu un profond respect pour l’homme Mandela, l’institution, car il a vécu des décennies de persécution infructueuse et a semé un grain unificateur pour l’Afrique du Sud », fait remarquer Rawlings.

Pour lui, Mandela est la boussole morale qui a orienté des millions à travers le monde à faire face à la défiance des dirigeants qui encourageaient le régime d’apartheid.

John Rawlings n’a pas manqué de présenter ses “sincères condoléances” à la famille du disparu, au gouvernement et au peuple sud-africain.

Outre Jerry Rawlings, l’ex Président John Kufuor et l’actuel Président du Ghana John Mahama ont réagi suite au décès de Mandela et s’inclinent respectueusement devant sa mémoire.

Rappelons qu’après sa libération en 1990, Nelson Mandela avait fait une tournée mondiale pour remercier les pays dont le Ghana qui ont soutenu les sanctions contre le régime de l’apartheid en Afrique du Sud.

A son arrivée en 1991 au Ghana, il sera accueilli à Accra par le lieutenant d’aviation Jerry John Rawlings, a l’époque le Chef de la junte militaire PNDC au pouvoir au Ghana.

De notre correspondant à Accra,

Voltic Togo