Le Président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila a engagé une action en justice contre des responsables politiques et administratifs de son pays dont la plupart sont de la même famille politique que lui.

Toutes ces personnes sont accusées entre autres de fraudes fiscales, de corruptions et de détournements de deniers publics. Parmi elles, figure Moïse Katumbi, le richissime gouverneur de la région minière de Katanga et président de l’emblématique club de football « Tout-puissant Mazembé ». Plusieurs sources annoncent déjà la candidature de Moïse Katumbi, pour les prochaines élections présidentielles en RDC.

Pour l’intéressé, il s’agit tout simplement des « manœuvres politiques », de Joseph Kabila parce qu’il avait  dénoncé aussi son troisième mandat.

Comme on peut l’imaginer facilement, le Président Kabila veut certes partir, mais d’abord punir tous ceux qui l’ont abandonné durant ses tentatives de s’offrir un troisième mandat.