Des manifestants dans les rues de Lomé le 6 Septembre 2017

Ils étaient des centaines de milliers de togolais à battre les pavés à Lomé ce mercredi 6 septembre 2017 à l’appel de l’opposition togolaise. Le mot d’ordre reste le même, retour à la constitution de 1992, la réforme du code électorale et le vite de la diaspora.

La dictature se nourrit du silence et de l’inactivité“, “les forces démocratiques condamnent les actes barbares commis par les forces de sécurité au Togo“, “Officier togolais, par ton zèle, délivre le Togo”, voilà entre autres, les messages affichés sur les pancartes au cours de la marche du 6 septembre au Togo.

La marche qui s’est déroulée à Lomé, a été suivie dans presque toutes les préfectures du pays.

Y ont pris part tous les ténors de l’opposition, de Jean-Pierre Fabre à Tikpi Atchadam le leader du PNP en passant par Yawovi Madji Agboyibor et les autres leaders du Groupe des 6 et de CAP 2015.

Le message reste le même, le retour à la Constitution de 1992. “Soit il (Faure Gnassingbé ndlr) accepte le retour à la Constitution de 1992, soit il quitte le pouvoir“, a tranché Tikpi Atchadam, le leader du Parti national panafricain (PNP).

Yawovi Agboyibor, président du Comité d’action pour le renouveau (CAR), ancien premier ministre et ayant piloté les travaux du l’Accord politique global (APG) en Août 2006 s’est dit aujourd’hui déçu. “Ce que nous demandons, c’est l’application stricte de l’APG. C’est vraiment dommage que cela n’ait pas vraiment bougé”, a-t-il regretté.

Jean-Pierre Fabre, chef de file de l’opposition

Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l’opposition a appelé les manifestants à manifester encore demain dans les rues, en suivant les mêmes itinéraires.

La veille, le gouvernement a adopté un avant-projet de loi pour modification afin d’intégrer la limitation du mandat et le mode de scrutin à deux tour. Une main tendue que toute l’opposition qualifie de “dilatoire” et de “stratégie pour leur faire perdre encore du temps”.

A Lomé, capitale du pays, la vie était au ralenti, beaucoup de boutiques ont fermé

 

Voltic Togo