feu JJ Rawlings, ex président du Ghana

Même mort, l’ancien président du Ghana, John Jerry Rawlings continue par faire l’actualité au Ghana. C’est du tiraillement observé autour de sa dépouille. Le même tiraillement qui avait conduit au premier report des cérémonies funéraires.

Avant sa mort, JJ Rawlings a été fait Togbui, chef traditionnel. Il portait le titre de Nutifafa I, qui lui a été décerné par les sages de l’Etat d’Anlo. Et, c’est sur la base de ce titre que les familles Agbotsui, Tamakloe et alliés disent réclamer sa dépouille pour lui rendre les hommages “dus à son titre”.

Dans une correspondance en date du 19 janvier 2021 dont la rédaction d’Africa rendez-vous a obtenu copie, les familles Agbotsui, Tamakloe et alliés disent réclamer la dépouille de J.J Rawlings, leur “fils pour des cérémonies les 29 et 30 janvier 2021”.

Lors d’une réunion, à la demande du Conseil traditionnel de l’Etat d’Anlo, qui s’est tenue au palais de l’Awandada le dimanche 17 janvier 2021 à Anloga, nous, la famille Agbotui, Tamakloe et alliés, avons pris la résolution de vous annoncer que nos frères et sœurs du Comité central de planification ont exprimé leur opinion personnelle qui ne reflète pas le point de vue de la famille en général sur les questions relatives au lieu de sépulture de son excellence J.J Rawlings“; ont fait savoir les signataires.

A se fier au programme officiel, les cérémonies funéraires de feu Rawlings devront se dérouler sur 4 jours et incluent des hommages civilomilitaires mais aussi des rites traditionnels.

Un premier programme d’enterrement pour le 20 décembre 2020, avait été annulé in extrémis par faute de consensus.

La famille Rawlings se dit dépassée par ces tiraillements.

J.J Rawlings, faut-il le rappeler, a cassé la pipe le 12 novembre 2020 à Accra au Ghana. Ancien chef militaire ghanéen puis homme politique, M. Rawlings a dirigé une junte militaire de 1981 à 1992, puis a exercé deux mandats en tant que président démocratiquement élu du Ghana du 7 janvier 1993 au 6 janvier 2001.

Voltic Togo