Paul Kagame, président du Rwanda

L’Ouganda annonce avoir expulsé un ressortissant français et un Rwandais accusés de compromettre la sécurité nationale.

Dans un communiqué publié mardi 22 janvier 2019, la police a indiqué que les personnes en cause, Olivier Prentout et d’Annie Tabura “utilisaient leur emploi comme des outils pour atteindre leurs objectifs.

Les présumés sont des cadres supérieurs de Telecom MTN Ouganda, selon nos confrères de Associated Press.

Selon certains observateurs, l’action de l’Ouganda pourrait intensifier une querelle avec le Rwanda qui s’est intensifiée l’année dernière avec le limogeage du chef de la police, Kale Kayihura, qui fait maintenant l’objet d’un procès pour le rapatriement illégal de Rwandais voulant rentrer chez eux.

Dans son message du Nouvel An, le président rwandais Paul Kagame a cité deux voisins qui dit-il, ont tenté de raviver le danger que représentent les groupes opposés à son gouvernement.