Macron et les chefs d'Etat du G5 Sahel

Nombreux sont les Africains qui avaient crié la fin de l’intervention militaire dans le Sahel. Le président Français Emmanuel Macron qui a invité les présidents du G5 Sahel à clarifié leur position sur la présence de la France dans la zone a finalement coalisé avec eux contre le terrorisme. Un sommet associant les Etats du G5 Sahel et la France est annoncé pour juin 2020 à Nouakchott en Mauritanie pour évaluer les engagements pris.

Le 13 janvier 2020, à Pau en France, la France et les pays du G5 Sahel ont décidé de mettre en place une Coalition pour disent-ils, combattre tous les groupes armés terroristes actifs dans la zone, en concentrant immédiatement leurs efforts militaires dans la région des trois frontières sous le commandement conjoint de la Force Barkhane et de la Force conjointe du G5 Sahel. la cible prioritaire, précisent-ils, devra être l’Etat islamique du grand Sahara (EIGS).

Devant Macron, les chefs des Etats du G5 Sahel ont promis “mettre tout en œuvre”, pour le retour de l’Etat et des administrations sur leur territoire.

L’aveu des chefs d’Etat est leur incapicité à faire face eux-mêmes aux problèmes du Sahel. Ils ont à cet effet, les partenaires des États du G5 Sahel à accroitre leur assistance et leur soutien.

Voltic Togo