Je ne suis pas un messie évidemment, je suis et serai un serviteur de l’État au service du peuple et à l’écoute du peuple“, c’est en substance, les premiers mots du nouveau premier ministre malien Boubou Cissé. C’était lors de la cérémonie de passation de service le 23 avril 2019 à la Primature, à la cité administrative.

Il a fait savoir qu’il sera toujours animé d’un profond désir, celui de répondre aux attentes et aspirations du peuple, dans la limite de ses possibilités et toujours dans un langage de vérité.

Boubou Cissé, 45 ans, précédemment ministre de l’Économie et des Finances depuis plus de trois ans, remplace ainsi donc Soumeylou Boubèye Maïga, 65 ans, un sécurocrate, alors que le pays traverse une situation sécuritaire bien tendue.

L’opposition elle, regrette n’avoir pas été consulté.