Nathaniel Olympio, président par intérim du Parti des Togolais

L’opposant togolais Nathaniel Olympio semble craindre pour l’avenir du Sénégal. SUr son compte Twitter, le président du Parti des Togolais, appelle le président Sénégalais Macky Sall à ne pas céder à une tentation de 3ème mandat comme au Togo.

“Si Macky Sall cédait à la tentation du 3e mandat, ce serait pire que l’acte de Faure Gnassingbé qui a ouvert le bal funeste. Il plongerait l’Afrique de l’Ouest francophone dans un abime de crises. J’ose prendre le risque de dire qu’il ne franchira pas ce pas”, a écrit le patron du parti des Togolais sur son compte Twitter.

Le Sénégal a toujours été cité comme un modèle démocratique en Afrique de l’Ouest. Macky Sall, au cours d’une rencontre avec des acteurs de la société civile a indiqué, comme le rapporte La Nouvelle Tribune, de n’avoir “à aucun moment affirmé qu’il voudrait faire un troisième mandat“.

Au Togo, Faure Gnassingbé président depuis 2005, pourra être au pouvoir jusqu’en 2030. Le 8 mai 2019, les députés à l’unanimité ont décidé de remettre à zéro, le compteur de Faure Gnassingbé qui a bouclé en 2020, 3 mandats de 5 ans à la tête du Togo. M. Gnassingbé a succédé à son père qui a dirigé le pays d’une main de fer pendant 38 ans.

Voltic Togo