Alassane Ouattara et Henri Konan BEDIE le 20 Février 2015 à Abidjan.

Le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, proclamé vainqueur pour un troisième mandat tend la main à son challenger Henri Konan Bédié. ADO dit lancer ainsi, un “dialogue franc et sincère” avec l’opposition, qui rejette son plébiscite au lendemain de la présidentielle du 31 Octobre 2020.

Lundi 9 novembre 2020, le Conseil constitutionnel a validé la réélection de sur le score de 94,27 %. Et, lors d’une adresse télévisée à la nation, M. Ouattara, 78 ans, a invité  « Henri Konan Bédié [86 ans] à une rencontre dans les tout prochains jours pour un dialogue franc et sincère en vue de rétablir la confiance ».

Pour l’opposition, point besoin de reconnaitre la victoire de Ouattara. Elle a crée un Conseil national de transition (CNT). Une manifestation de rue à laquelle l’opposition a invité la population le même jour s’est soldée par des violences avec au moins neuf morts dans le pays.

La Côte d’Ivoire risque de renouer avec le vieux démon d’affrontements intercommunautaires dont le pays a toujours eu à faire face au lendemain des élections présidentielles contestées.  Au moins une cinquantaine de morts sont recensés depuis le mois d’août 2020.

La crise postélectorale de 2010-2011 avait fait 3 000 morts.

Voltic Togo