Au cours d’une sortie médiatique ce dimanche 03 mai 2015 sur le plateau de la télévision togolaise, TVT, le secrétaire d’Etat auprès du ministère de la justice, chargé des relations avec les institutions de la République, le juriste Christian Trimua a lancé un « pavé » dans le camp du Comité d’Action pour le Renouveau, CAR.

En effet, reçu dans une émission spéciale pour éclairer les Togolais sur les incidents qui ont émaillé la proclamation des résultats par la CENI, le ministre Trimua en a profité pour fustiger l’attitude du CAR de Me Dodji Apévon qui se félicite du fort taux d’abstention, près de 39% puisque le parti a appelé au boycott du scrutin. ” Si le CAR peut être écouté à près de 39% par les populations togolaises, il participera aux élections et n’aura pas cinq députés au Parlement “, a-t-il déclaré.

Aussi pense-t-il que l’usage des termes abstention ou abstentionniste n’est pas approprié. ” Il y a des gens qui se sont déplacés pour voter, mais du fait que la CENI avait limité le nombre d’électeurs par bureau de vote et que ne retrouvant pas leur nom dans leur centre habituel, certains sont repartis chez eux en colère. Ceux qui sont décédés mais sont sur la liste ne peuvent non plus voter ” a indiqué Christian Trimua . ” Là on peut parler d’abstention ou d’abstentionniste, ils sont simplement les non-votants ” a-t-il précisé.

Voltic Togo