Jean-Pierre Fabre

Le vice président de la Céni, Pedro Amuzun (représentant de CAP 2015) a proclamé ce 1er mai, Jean-Pierre Fabre comme vainqueur de la présidentielle du 25 avril dernier. Avec un taux de 52,20%, le candidat de CAP 2015 arrive en première position devant le président sortant qui est crédité de 43,90%.

Dans une déclaration, signée par les représentants de CAP 2015 à la Céni, il est signifié que les résultats qui donnent gagnant Jean-Pierre Fabre portent sur ” 26 CELI qui ne posent pas de problèmes majeurs “. La compilation a été faite sur la base des procès-verbaux provenant de 5.421 bureaux de vote sur 8.994. Les 5.421 bureaux de vote représentent ” 2 235 387 sur 3 509 258 inscrits, soit 63,70% ” fait noter la déclaration.

Estimant que les procès verbaux des 16 Celi restants sont litigieux ” en raison des graves irrégularités décelées, et nécessitent des investigations et des vérifications “, les 5 représentants de CAP 2015 à la Céni, ont déclaré Jean-Pierre Fabre victorieux car totalisant ” 641.765 voix contre 539.764 pour Faure Gnassingbé, soit une différence de plus de 102.000 voix “.

Le taux de participation est de 60,27%, selon les résultats de CAP 2015. Les trois autres candidats arrivent dans l’ordre suivant avec 1,45% des voix pour Aimé Gogué,  1,23% pour Me Mouhamed Tchassona  et 1,22% pour Gerry Taama.

Si les Céli à problèmes se retrouvent dans la région septentrionale qui serait « acquise à la cause » du président sortant, Faure Gnassingbé n’a-t-il pas véritablement gagné l’élection avec 58,75% des suffrages exprimés comme l’a proclamé le 28 avril dernier le président de la Céni, Taffa Tabiou ?

Voltic Togo